Catégories
bières

Barley wine | Le vin d'orge

Barley wine – vin d’orge

« – Un vin d’orge…? Non j’ai demandé une bière moi, pas du vin.
– oui mais c’est une bière monsieur
– pourquoi t’appelles ça un vin d’abord?
– Heu…
»

Pour répondre simplement à la question, on appelle ça un vin d’orge (ou barley wine dans la langue de Freddy Mercury) parce que son taux d’alcool s’approche de celui d’un vin. Par contre il s’agit bel et bien d’une bière, brassée avec les mêmes ingrédients et de la même façon, mais différemment…comme on dit souvent en Asie : same same, but different.

Le gout

Pour faire une histoire courte, la barley wine est une bière forte en alcool qui nous réchauffe l’intérieur, avec beaucoup de saveurs et de corps (pensez sirupeuse) où le gout du malt est très présent et mis en valeur. C’est une bière cadeau, riche et forte, qui se boit dans un verre rond qu’on réchauffe avec notre main pour libérer les saveurs et avoir l’air de savoir c’qu’on fait. Sa couleur peut être dorée, un riche ambré, un beau rouge et peut-être même plus foncé.
Si c’était un dessert, ça serait un gâteau triple chocolat avec extra chocolat. Si c’était une auto, ça serait la Rolls Royce d’un drug lord mexicain. C’est tellement de bière dans un seul verre, qu’on a décidé d’appeler ça un vin…
Comme mentionné plus tôt, c’est quand même une bière, du fait qu’on utilise du malt et du houblon pour la faire. Par contre pour obtenir un corps si riche, on en utilise beaucoup (voir même une shitload). On va favoriser l’utilisation de malts pales et caramels, rien de fancy. Mais c’est plutôt la longue période d’ébullition qui amène la couleur au lieu de l’utilisation de malts foncés comme dans une stout.

Les particularités

T’as donc compris que la barley wine n’est pas une bière standard. Mais pourquoi me demandes-tu? Eh bien y’a quelques raisons, on va en couvrir deux ici.
J’ai parlé plus tôt de la longue période d’ébullition, c’est aussi là que la bière va développer son corps très riche. À l’image du sirop d’érable qui part de l’humble eau d’érable transparente pour terminer sa vie en riche nectar sucré, une barley wine va suivre le même processus. Une longue période d’ébullition va éliminer beaucoup d’eau pour laisser la place aux sucres, aux saveurs intenses, à des couleurs plus foncées et bien sûr aussi, un taux d’alcool plus élevé (quand les levures auront fait leur travail!).
On peut ajouter le conditionnement aux techniques qui font de la barley wine une bière spéciale. Par conditionnement, on parle du difficile processus qui se résume à ne rien faire. En fait, on laisse la bière macérer (ou vieillir si t’aimes mieux), parfois dans des barils de

bois ayant contenu des alcools forts au préalable, pour permettre à la bière de développer ses aromes complexes, de s’adoucir, de s’équilibrer et peut-être s’imprégner des saveurs du baril. C’est pas vrai que toutes les barley wine vont vieillir 4 ans en barils de cognac, mais ça peut arriver. Surtout quand on considère que ça va souvent être une bière saisonnière en édition limitée, les brasseurs vont souvent se donner à fond dans le processus.

Anglais ou Américain?

Initialement un style de bière anglais, les américains on bien sûr développé leur propre type de barley wine. Le style anglais est axé sur le gout du malt, la richesse des saveurs, la chaleur de l’alcool. Le style américain va mettre plus d’emphase sur le houblon en plus des autres aspects, on va retrouver un gout sucré parfois, mais toujours balancé par les fortes saveurs de houblon, de malt et d’alcool.

Alors on la boit comment?

C’est une bière qu’on déguste devant un feu, dans un chalet en bois rond avec une peau d’ours au mur, vêtu d’un col roulé en velours. Une bière qu’on sirote pendant qu’elle se réchauffe pour presque prendre l’allure d’un porto, en discutant de politique internationale ou des performances du marché. Une bière qu’on sort pour les grandes occasions, comme un bon vin vieilli…un vin d’orge vieilli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *